mercredi 28 novembre 2018

La maternelle avant six ans : un nouveau cadeau au privé


Cest en janvier que doit être votée la loi abaissant de six à trois ans l’âge de linstruction obligatoire. Une bonne mesure ? Un trompe-l'œil : 97,8 % des enfants de 3 ans sont déjà scolarisés. Cette loi ne concernera donc que 26 000 écoliers. Pourtant, elle risque de coûter cher aux municipalités et de rapporter gros aux écoles privées sous contrat. Actuellement, les mairies leur versent un forfait communal équivalent à la dépense engagée pour chaque élève du public dans la ville. Désormais, ce forfait pourrait aussi être payé pour chaque enfant entre trois et six ans scolarisé dans le privé. Et la ville de Charenton complète ce forfait communal au delà de ce que la loi exige. Nous nous opposons à cet énième cadeau au privé alors que lenseignement public est en déshérence. Il est temps dinverser les priorités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire