mardi 18 juillet 2017

Immobilier : Une charte bien trop floue

Une charte entre les « acteurs de l’immobilier» et la ville de Charenton… Pourquoi pas ? Encore faudrait-il y mettre des objectifs concrets. Par exemple, un pourcentage de logements avec un prix au m2 plafonné afin favoriser la mixité sociale. Des objectifs environnementaux, sont évoqués mais la précision et l’ambition sont aux abonnés absents. Les exigences de labels comme Effinergie + et Passivhaus auraient permis de structurer la charte autour de références claires. La végétalisation des espaces libres n'est pas abordée pas plus que la nécessité de choisir des espèces locales, non allergènes, et peu consommatrices en eau. La liste des omissions et des oublis serait trop longue à énumérer. La charte a été votée mais nous doutons qu’elle soit utile à autre chose qu’à donner bonne conscience à la majorité municipale et aux promoteurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire