dimanche 30 avril 2017

Une crèche «rentable» ?

La municipalité a passé la crèche Bleu en délégation de service public. Mais comment une crèche, désormais gérée par une entreprise privée, peut-elle être rentable ? En réduisant ses coûts. Des lois récentes l’autorisent : en 2008, sous l'égide de M. Sarkozy, la Petite Enfance a été inscrite dans la Directive Européenne des Services et placée dans le champ du commerce et de la concurrence. Le décret Morano du 7 juin 2010, conservé par François Hollande malgré sa promesse de l’abroger, a permis de réduire le taux d’encadrement, de baisser son niveau de qualification et d'augmenter le surbooking des berceaux à l’instar des compagnies aériennes qui vendent plus de places qu’elles n’en ont. Toutes ces mesures ont été approuvées sinon dictées par des sociétés, parfois cotées en bourse. La mairie pouvait faire un autre choix. Elle ne l’a pas voulu. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire