mercredi 1 février 2017

La démocratie locale est tombée dans le panneau

La loi sur l’affichage libre est claire : à Charenton, 22 m² de panneaux devraient être consacrés à l’expression de la pluralité culturelle, citoyenne et civique. Or, la municipalité n’en offre que 8 m2…

Nous avons dénoncé à deux reprises en conseil municipal ce non-respect manifeste du Code de l’environnement. Mais aucune date d’installation ne nous est annoncée. Est-il si difficile dans une ville de 30 000 habitants de trouver 14m2, la surface d’un petit studio, pour que les citoyens puissent s’exprimer ?  Nous proposons donc une rapide mise en conformité avec la loi, préférable au dépôt de plainte récent contre une association pour un affichage -forcément- sauvage. Plutôt que de pénaliser l’expression associative, syndicale et politique, nous invitons la municipalité à respecter cette liberté fondamentale de la démocratie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire