dimanche 21 février 2016

«Paris Est Marne et Bois»…

 

«Paris Est Marne et Bois»: c’est le nom de notre territoire au sein de la métropole du Grand Paris. A sa tête, 13 cumulards -le président et les 12 vice-présidents, tous maires- et aucune femme. On y trouve aussi 90 élus territoriaux issus des conseils municipaux des 13 villes de «Paris Est Marne et Bois». Ils ont été désignés à la suite d’un jeu de chaises musicales où toute ressemblance avec un processus démocratique serait purement fortuite. Parmi les vice-présidents, M. Jean-Marie Brétillon, dont les riverains de l’A4 connaissent bien la fibre verte, sera en charge de l’écologie urbaine. Et c’est à un spécialiste qu’échoit la délégation de l’eau: le sénateur maire de Saint-Maurice Christian Cambon qui en 2015 a tenté au Sénat de rétablir les coupures d’eau pour les plus démunis. Du cumul partout, de la parité nulle part et la démocratie aux oubliettes. Bienvenue au Moyen-Age !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire