vendredi 6 novembre 2015

Quartier du Pont : le passage en force de la mairie


La mise en oeuvre de projets immobiliers doit être fondée sur la concertation, étape jugée inutile par la mairie dans le quartier du Pont. Nous avons ainsi appris que la réduction drastique de la surface des locaux commerciaux évincera la plupart des petits commerces. Le droit d’acheter une baguette est-il un luxe ? De plus, les nouveaux bâtiments se hisseront du col jusqu’à 32 mètres au nom du logement social qui a bon dos. A cette “densification” au bord de l’A4, sans projet contre la pollution sonore et atmosphérique, nous préférons une logique de réhabilitation du quartier et une vraie répartition du parc social dans la ville, quitte à heurter les intérêts des promoteurs. De ce fait, l’annulation du permis de construire et la révision du plan local d’urbanisme (PLU) sur une base légale et démocratique sont notre priorité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire