mardi 6 octobre 2015

De l'air !


 Le long de l’autoroute et du périphérique, les Charentonnais sont asphyxiés par les particules émises par les axes routiers et l’incinérateur d’Ivry, assourdis par le bruit des 250000 véhicules quotidiens. Les berges de la Marne sont à l’abandon: des arbres abattus au prétexte de protéger les rives ne seront pas remplacés. Nos concitoyens souffrent. Et meurent: selon l'Ecole des hautes études en santé publique, les risques de décéder pendant les pics de pollution sont 5 fois plus élevés dans les quartiers défavorisés. Or les solutions existent : couverture des voies, mur anti-bruit comme à Maisons Alfort, tri des déchets pour diminuer la voilure de l’usine d’Ivry… Mais, malgré l'imminence de la COP 21, l’Etat, la région et la mairie de Charenton se renvoient la balle. Contactez nous pour une action commune : www.eelv-a-charenton.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire