vendredi 10 juillet 2015

Pas de vacances pour le TAFTA



Le Grand Traité Transatlantique, machine à broyer les normes sociales et écologiques, avance à marche forcée avec la complicité du gouvernement français et le soutien des dirigeants de l’UE. Le 10 juin, un vote au parlement européen a été reporté car le résultat s’annonçait contraire aux attentes des promoteurs du TAFTA. Le peu de démocratie qui subsiste dans les institutions européennes est encore trop pour les laquais des multinationales, seules bénéficiaires de ce projet de libéralisation des échanges commerciaux. Nous en seront tous victimes, à Charenton et ailleurs, comme le prouvent les autres accords de libre-échange signés avec les Etats-Unis dans le reste du monde. Les vacances d’été étant favorable aux passages en force, nous vous appelons à la plus grande vigilance et à signer, comme 2 millions d’Européens, la pétition sur www.collectifstoptafta.org .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire