samedi 15 mars 2014

NOTRE PROGRAMME

 

LA COMMUNE SOLIDAIRE
Rétablissement de la justice fiscale.
Le savez-vous ? La loi rend possible un abattement spécial, facultatif, en faveur des personnes de condition modeste, au taux variable de 1 à 15%. Cet abattement n’est pas appliqué par la mairie. Nous l’appliquerons.
Renforcement du C.C.A.S. (Centre communal d’action sociale) en personnel, moyens et visibilité.
Le savez-vous ? On estime à 800 millions € les arnaques au R.SA.
mais à 5 milliards € le montant de ce qui n’a pas été versé à ceux
qui ignorent leurs droits.
Création d’un centre municipal de santé (dentiste, généraliste,
gériatres,...) à l’attention des personnes démunies et/ou isolées.




LE SOUFFLE DE CHARENTON
L’austérité imposée par nos gouvernements empêche de protéger urgemment la santé des riverains de l’A4 et du périphérique. A quoi bon des plans anti-cancer si on n’agit pas en amont ?
1. Construction d’une protection phonique végétalisée, filtrante et dépolluante et contribuant à une diminution du bruit ambiant
de 25 décibels.
2. Étape décisive : la couverture de l’autoroute.
Mise en oeuvre d’un plan énergie-climat.
Création d’un bureau d’étude pour la mise en oeuvre d’une politique d’économie d’énergie, de lutte contre les gaspillages et de prospection de ressources énergétiques locales (géothermie, hydrothermie,...).
Lutte contre toutes les formes de pollutions.
Adoption d’une charte municipale d’encadrement sur les antennes relais 4G.
Utilisation proscrite des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts.

L’EMPLOI
Titularisation des personnels précaires au service de la collectivité (crèches, cantines, animateurs des centres d’accueil et des foyers de personnes âgées)
Aides à l’installation de structures de l’économie sociale et solidaire, créatrices d’emplois, telle qu’une coopérative de produits bio en circuit court.

CONSTRUIRE
Respect des règles du Plan local d’urbanisme en attente d’une récriture sur consultation véritable de la population en relation avec des professionnels de la politique de la ville.
Création de logements sociaux à échelle humaine et suivant des critères environnementaux, de santé et d’économie d’énergie, sur le plateau de Charenton.
Accueil humain et transparence dans l’attribution des logements sociaux.
Mettre en pratique le droit de préemption urbain renforcé en identifiant les zones de Charenton en déshérence. La municipalité peut aussi se porter garante de prêts bancaires, comme elle l’a fait à hauteur de 3 millions d’euros en 2011 au profit de l’école privée Notre-Dame-des-Missions…
Lutte contre la spéculation immobilière, sauvegarde du patrimoine restant de la commune et son utilisation à des fins d’intérêt général, culturel et social.
Egalité de traitement entre les quartiers
Réappropriation du projet de la ZAC -Bercy Charenton-le-Pont
Pas de nouvelles construction sans développement proportionnel des services publics : crèches, places d’école, EPHAD,…
Le savez-vous ? 40 % des demandes de places en crèche ne sont pas satisfaites dans notre commune.
Augmentation du nombre de places en crèches et aides à la diversification des modes de garde (crèches familiales, associatives, gardes partagées ou collectives).
Création d’une crèche municipale aux horaires étendus (5 h 30-22 h et ouverte le samedi).

SCOLARITE
La réforme des rythmes scolaires est juste dans son principe. Mais en laissant son organisation et son financement aux communes, elle contrevient aux principes d’égalité de traitement des élèves sur le territoire. Un vrai projet éducatif implique une réforme générale non biaisée et une présence accrue de l’Éducation nationale.
Exigence de réécriture de cette réforme. L’enfant doit être placé au coeur d’activités scolaires culturelles, sportives, artistiques gratuites.
Création d’une école supplémentaire et transformation de l’ex-lycée
Jean Jaurès en second collège.
Organisation de rencontres entre parents et professionnels, de conseils de parents et d’aide à la parentalité.
Développement dans chaque établissement municipal de la formation continue des personnels d’encadrement et d’animation autour de l’accueil du handicap et des pratiques écologiques.

JEUNESSE
Création d’un lieu d’accueil et développement d’un véritable
projet municipal grâce à un personnel formé pour la jeunesse
charentonnaise. Ce lieu doit pouvoir permettre des passerelles
avec la vie active, avec l’enseignement supérieur ou la formation
professionnelle.

SERVICES PUBLICS, PAS PRIVES
Municipalisation de la collecte des déchets gérée par Véolia.
Municipalisation de la gestion des parkings dévolue à Vinci.
Municipalisation des cantines scolaires déléguée à la Sogeres et création d’une cuisine centrale commune à Charenton et Saint-Maurice.
Retour de la gestion de l’eau en régie publique.
Le savez-vous ? Aujourd’hui, le SEDIF (Syndicat des eaux d’Ile de-France) délègue à la multinationale Véolia (anciennement Vivendi et autrefois Générale des Eaux) le service public de l’eau de144 communes, autour et à l’exception de Paris. L’eau est un bien commun essentiel à la vie. Le retour de sa gestion vers le public fait baisser sa tarification de 10 à 40 % et sa qualité augmente.

TRANSPORTS
Politique de stationnement favorable aux riverains utilisateurs des transports en commun (gratuité, nombre de places).
Création d’un espace de rendez-vous réservé et d’une plateforme informatique municipale de co-voiturage.
Création de couloirs de bus.
Développement de la fréquence et de la visibilité de la
navette municipale.
Doter la ville d’un vrai réseau de pistes cyclables sécurisées
reliant les quartiers entre eux.

AIRE DU BOIS DE VINCENNES
Le savez-vous ? Paris, en conformité avec une loi peu respectée dans d’autres communes de France, a décidé d’y accueillir les « gens du voyage » temporairement dans l’année. Les frais d’emplacement, d’accès à l’eau, au sanitaire et à l’électricité peuvent s’élever à 600 € par famille. Plutôt que d’entretenir à leur égard un climat de suspicion, la municipalité actuelle devrait consacrer son énergie à obtenir le recouvrement de l’A4 et du périphérique. La politique, c’est le sens des priorités.
Soutien à ce projet.

ASSOCIATIONS
Reconnaissance et soutien à la liberté et à la diversité associative.
Le savez-vous ? Vous pouvez consulter le montant des subventions aux associations ayant déposé un dossier qu’offre la municipalité actuelle : www.charenton.fr/espace_associations/pdf/subventions2013.pdf
Création d’un lieu d’accueil pour les activités à rayonnement écologique et solidaire (ex. : A.M.A.P.).

HANDICAP
Favoriser la circulation des personnes à mobilité réduite, tout faire pour rendre les stations de métro de la commune accessible à tous.
Créer des places adaptées aux enfants porteurs de handicap dans toutes les structures municipales (crèche, centre de loisir, ateliers des centre d’animation).

CULTURE ET SPORTS
Ouverture et accessibilité de toutes et tous aux activités sportives culturelles et artistiques.
Rénovation et ouverture de la piscine municipale l’été et pendant toutes les vacances scolaires.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire