dimanche 23 février 2014

Lutte contre les pollutions à Charenton : un problème à prendre à bras le corps.


Les pollutions urbaines touchent toute le monde mais les foyers les plus modestes sont en première ligne. Pourtant, les solutions existent...
Par Frédéric Leonzi, Europe Ecologie Les Verts

Les Charentonnais sont soumis à des pollutions diverses et massives qui émanent des autoroutes A 4, A86 et du périphérique.

Ces pollutions sont d’abord atmosphériques. Elles proviennent des particules émises par les voitures diesel qui circulent en grand nombre sur ces voies.

Elles sont aussi produites par l'incinérateur d'Ivry, dont le projet de transformation a heureusement été rejeté par cette municipalité.

Enfin, elle sont aussi le fait des nombreuses antennes relais qui émettent des ondes électromagnétiques dont le danger est de plus en plus largement admis par la communauté scientifique, du moins selon les études qui ne sont pas financées par les lobbys….

Nous nous engageons à tout faire pour réduire ces nuisances dont sont victimes en priorité les foyers les plus modestes qui logent pour beaucoup le long de l’autoroute.

Nous nous efforcerons d'obtenir la réduction des émissions de particules dangereuses pour la santé en agissant sur le mode de circulation.
Nous mettrons en place un plan énergie-climat à Charenton afin de traiter en cohérence ces différents problèmes reliés entre eux comme le sont leurs solutions.

En ce qui concerne la question de l'incinérateur, nous rejoindrons le camp des opposants au projet actuel et ferons tout pour développer le tri sélectif et le compost en amont dans notre ville.

Et, pour mettre fin aux intolérables nuisances sonores routières, nous bâtirons un mur antibruit végétalisé, promis depuis si longtemps mais jamais réalisé. Les murs végétalisés présentent l’avantage de contribuer à l'épuration de l'air et ne substituent pas une pollution visuelle à une pollution sonore !

Ci-dessus, la carte des antennes relais dans notre ville et à proximité. Elle nous a été transmise par un habitant de Charenton  victime de ces ondes aux conséquences très concrètes sur la santé ainsi qu'il l'explique dans le mail qu'il nous a adressés: "Depuis la mi décembre, nous sommes plusieurs personnes dans l'immeuble à subir de façon différentes cette forte exposition: Fortes migraines, vertiges, acouphènes, et troubles du sommeil.)" A ces effets immédiats, s'ajoutent les inquiétudes et les doutes sur les effets à long terme de cette menace invisible. 

Quant aux antennes relais, fort de la nouvelle législation enfin votée à l’initiative des écologistes, nous ferons tout pour limiter et encadrer les conditions de pose des antennes.  La protection des familles et en particulier des jeunes enfants l’exige.

Vous pouvez nous faire confiance pour mettre en oeuvre ces propositions qui visent à protéger la santé publique, via la transition énergétique et le tri sélectif tout en développant l'emploi local non délocalisable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire